Blog


Quelles obligations de formation pour les entreprises en 2019 ?

Par Aurore Huon / 15 février 2019 / 0 commentaires

Nous savons que la réforme pour la formation professionnelle mise en place dès le 1erJanvier 2019 a pour objectif principal de valoriser les droits et les compétences des salariés. 

Les obligations qui incombent aux chefs d’entreprises sont désormais plus claires et très contraignantes.

Respecter les droits des salariés, une priorité pour l’entreprise et… contrôle par les URSSAF

  • Avant la mise en place de la réforme pour la formation, les chefs d’entreprises pouvaient proposer des actions de formation aux salariés. Cependant rien ne les obligeaient à le faire. 
  • Mais depuis le 1erJanvier, tous les chefs d’entreprises sont dans l’obligation de proposer au moins trois actions de formation dans l’année ou actions d’évolution dans l’entreprise. 
  • Ils doivent être capable de prouver qu’ils ont formé leurs salariés, ou au moins proposer des actions de formation. Si un salarié informe son employeur qu’il souhaite se former pendant ou hors temps de travail, il sera impossible pour lui de lui refuser cette volonté.

Vous souhaitez former vos salariés, mais vous ne savez pas quel organisme de formation choisir ? Neobridge vous propose de découvrir nos programmes de formation en langues et en office en cliquant ICI.

Vous pouvez également directement vous inscrire chez nous en cliquant ICI.

Les risques encourus et les avantages de la formation professionnelle, pour vous chef d’entreprise !

Les OPCA / OPCO ne s’occuperont plus de la partie financière et du contrôle des organismes de formation. Désormais, ce sont les URSSAF qui seront en charge de cet aspect de la formation. Qu’est-ce que cela implique ? 

  • Les URSSAF auront la possibilité de réaliser des contrôles réguliers dans les entreprises. L’objectif est de s’assurer que les droits des salariés et que les obligations des employeurs sont bien respectées. 
  • En cas de non-respect de ces droits et obligations, ils seront en droit de pénaliser les entreprises. Et les risques encourus sont élevés !

En effet, suivant l’entreprise, celle-ci écopera d ’une amende de 3 000 euros pour tout salarié non formé (en temps plein) et 3 900 euros par salarié (en temps partiel). Pour les grandes entreprises comme pour les petites, les risques ne doivent pas être pris à la légère.

Toutefois, on se rend vite compte qu’il n’y a que des avantages à former les salariés d’une entreprise. Pourquoi ? L’entreprise rentabilise les cotisations annuelles qu’elle versera aux URSSAF. Elle s’assure d’avoir des salariés compétents et qualifiés, et enfin, elle assure ses arrières en étant en conformité avec la Loi. 

De quoi donner envie de se lancer dans l’aventure !

La formation est plus claire pour vous et vous souhaitez rejoindre un organisme de formation innovant en e-learning ? Neobridge est là pour vous accompagner et faciliter vos démarches. Nous nous occupons de monter tous vos dossiers de formation pour vous, de quoi gagner un temps précieux ! Inscrivez-vous en cliquant ICI.

Commentaires